Comité de monitoring : actualisation de la situation budgétaire 2021-2026 (juillet 2021)

Piles de pièces de monnaie de plus en plus hautes à côté d'une tirelire
A la demande du gouvernement, le Comité de monitoring a fait une estimation de la situation budgétaire pour la période 2021-2026. L'analyse détaillée figure dans un rapport qui vient d’être publié.

Les estimations du Comité de monitoring se basent entre autres sur les paramètres macroéconomiques du budget économique du 10 juin ainsi que sur les Perspectives économiques du 24 juin établies par le Bureau fédéral du Plan. 

Voici les principales conclusions de ces estimations :

  • Déficit budgétaire de l’entité I (gouvernement et sécurité sociale):
    • 5,85 % ou 28,4 milliards d’euros en 2021
    • 3,56 % ou 18 milliards  d’euros en 2022
    • Le déficit diminue à 3,15% ou 17 milliards d'euros en 2024 et augmente à nouveau les années suivantes pour atteindre 3,82% ou 21,8 milliards d'euros en 2026, à politique inchangée.
  • Les mesures de lutte contre la COVID-19 ont encore un impact important sur le budget de l’état fédéral :
    • 9,7 milliards d’euros d’impact direct en 2021
  • Déficit budgétaire des pouvoirs publics (y compris les entités fédérées et les pouvoirs locaux) :
    • 7,8 % ou 37,8 milliards d’euros en 2021
    • 4,69 % ou 23,7 milliards d’euros en 2022
    • Le déficit tombe à 4,4% en 2023 et se stabilise plus ou moins en 2024, avant de remonter à 4,96% ou 28,3 milliards d'euros en 2026 à politique inchangée.
  • La dette publique continue d’augmenter :
    • 114,6 % du PIB en 2021 contre 114,1 % en 2020
    • 115,3 % en 2022
    • Jusqu’à 118,1 % en 2024 et 121,8 % en 2026, à politique inchangée

Consultez ici le rapport complet des estimations du Comité de monitoring.