Le SPF BOSA expérimente l'IA pour contrôler l'accessibilité du web 

main d'un robot qui touche la main d'un humain sur une illustration d'un réseau virtuel sur un écran - hand van een robot die de hand van een mens aanraakt op een illustratie van een virtueel netwerk op een scherm
L'intelligence artificielle (IA) fait désormais partie intégrante de notre société. Le SPF BOSA suit de près cette nouvelle technologie et réfléchit à la manière d’améliorer ses services en ligne.

Nous sommes fermement engagés en faveur de l'inclusion numérique et de l'accessibilité du webLes services en ligne doivent être accessibles à tous et, à cet égard, les sites web et les applications des administrations accessibles constituent une pierre angulaire indispensable.

En 2021, nous avons lancé un laboratoire sur l'utilisation de l'IA pour contrôler l'accessibilité du web. Plus précisément, nous avons étudié comment l'IA pouvait enrichir notre vérificateur d'accessibilité existant. 

Par exemple, détecter automatiquement les problèmes de contraste et d'identification de la langue sur les pages, vérifier si une balise alt (description d'une image) est correcte et pertinente pour l'image, ou encore distinguer automatiquement les images décoratives de celles qui ne le sont pas. 

Les constatations que nous avons faites au cours du laboratoire ont abouti à un premier POC (Proof Of Concept). Les différents éléments de ce POC seront intégrés dans le vérificateur d'accessibilité BOSA par phases à partir de 2022. 

Vous voulez plus d'informations sur le projet ?

N'hésitez pas à contacter Christine Copers ou Bart Declerq.