Une dose de rébellion diplomatique parmi les fonctionnaires fait du bien au gouvernement

intrapreneuriat
Les fonctionnaires peuvent jouer un rôle crucial en matière d'innovation. Le pouvoir de l'entrepreneuriat interne ou intrapreneuriat ne doit pas être sous-estimé. Mais comment faire bouger votre organisation depuis la base ? Avec la rébellion diplomatique nécessaire ! Lors d'une récente session d'inspiration, Network Innovation a approfondi ce thème et a trouvé des angles intéressants.

Le fait que les start-ups montrent la voie de l’innovation au sein de l’administration est incontestable, mais ce n’est certainement pas la seule voie que l’administration peut emprunter pour travailler rapidement à l’innovation. Une approche bottum-up, dans laquelle le fonctionnaire joue un rôle crucial et met les organisations en mouvement, porte aussi ses fruits. Il est question ici du pouvoir de l’entrepreneuriat interne ou intrapreneuriat.
Il n’y a pas de meilleur endroit que Network Innovation, le réseau de fonctionnaires innovants au sein de l’administration fédérale, pour examiner ce sujet de plus près. Nous avons récemment organisé une session d’inspiration sur ce sujet. Vous n’avez pas pu y participer ? Lisez le résumé ci-dessous afin de vous inspirer et mettez-vous au travail en tant qu’intrapreneur !

Les rêveurs qui agissent

Il est important d’être clair dans ce que l’on entend par intrapreneuriat. Ce n’est certainement pas un concept nouveau, au contraire. La définition de Pinchot datant de 1985 est toujours valable et résume bien la situation :

“Intrapreneurs are ‘dreamers who do’: those who take hands-on responsibility for creation of innovation of any kind within organizations; they may be the creators or inventors but are always the dreamers who figure out how to turn an idea in a profit-able reality.”

Des définitions plus récentes ajoutent encore quelques autres caractéristiques. Le comportement entrepreneurial interne est bottom-up, axé sur les opportunités et la collaboration, dépasse le cadre de travail, est proactif et n'a pas peur de prendre des risques. Tout un programme ! Mais lorsque l’on parle des « rêveurs qui agissent », là, vous savez de quoi il s’agit exactement.

L’entrepreneuriat interne : pas toujours évident

Les entrepreneurs internes ne manquent pas au sein de Network Innovation. Lors de la session d’inspiration, les fonctionnaires ont partagé leurs succès, leurs obstacles et leurs frustrations lorsqu’il s’agit d’entreprendre en interne dans une organisation publique. 

Ces histoires et les recherches scientifiques que Paul Preenen (senior researcher au sein de TNO) mène depuis des années, montrent que l’autonomie et la confiance sont des facteurs cruciaux pour que l’entrepreneuriat interne puisse mener à des innovations réussies. La hiérarchie, la résistance interne et les limites du cadre de travail sont des menaces qui tuent l’entrepreneuriat dans l’œuf et contribuent à la démotivation et au départ de fonctionnaires. 

Dans les organisations fortement hiérarchisées, l’entrepreneuriat interne est surtout considéré comme une forme de rébellion. Vous pouvez alors vous demander : est-il préférable de garder les initiatives découlant de l’entrepreneuriat sous le radar aussi longtemps que possible jusqu’à ce qu’elles démontrent leur véritable valeur, ou vaut-il mieux en informer votre organisation immédiatement ?

Vous savez, bien avant de commencer, que vous devez de toute façon être prêt à affronter des obstacles difficiles. Et si vous commencez comme un véritable athlète de course de haies, avec la bonne technique, vous augmenterez vos chances de réussite.

L’état d’esprit d’un rebelle et les compétences d’un diplomate

Personne mieux que David Gram, ancien responsable de Lego Ventures, ne peut nous en dire plus sur la technique du rebelle diplomatique qui sait comment amener son organisation à le suivre dans ses entreprises pour plus d’innovation. Il le résume en cinq principes :

1. Acceptez la résistance

« Il y aura toujours de la résistance », dit Gram, « telle est la nature humaine ». Si vous comprenez cela, vous vous épuiserez moins vite.

2. Comprenez les règles que vous enfreignez et la raison de leur existence

Pourquoi l’entreprise a-t-elle été construite comme cela ? Pourquoi les gens se comportent-ils de cette façon ? Quelles sont les règles, et pourquoi existent-elles ? Votre tâche en tant qu’intrapreneur n’est pas de déstabiliser l’organisation existante, mais bien de l’améliorer. En comprenant pourquoi les règles actuelles existent, vous êtes mieux à même d’évaluer comment vous pouvez les modifier et les améliorer d’une manière qui ne porte pas atteinte à la mission de l’entreprise.

3. Formez un clan

Les intrapreneurs ne doivent pas être confondus avec des personnes introverties. Ils peuvent toutefois être introvertis. Mais l’une des clés d’un changement réussi est, selon M. Gram, de constituer un clan, un groupe d’individus partageant les mêmes opinions. Il explique qu’« il s’agit moins du projet que de la création d’un mouvement ». Trouvez d’autres personnes au sein de l’organisation qui ont les compétences et les attitudes nécessaires pour mener à bien le projet.

4. Écrivez des lettres d’amour, littéralement

Gram explique que les entrepreneurs ont tendance à être - dans le bon sens du terme - un peu arrogants. Leur travail est impressionnant, mais les intrapreneurs ne doivent pas oublier de faire preuve de modestie, d’amabilité et de cultiver l’humilité. Outre le fait qu’ils disposent des ressources d’une grande entreprise, les intrapreneurs sont dans la même position que les entrepreneurs, selon M. Gram ; ils construisent à partir de zéro. Et pour ce faire, ils ont besoin d’avoir des personnes à leurs côtés. Il suggère d’écrire des lettres d’amour : « Allez vers ces personnes et demandez-leur de l’aide, sachant que vous vous tenez sur l’épaule d’un géant pour regarder vers l’avenir. »

5. Laissez les autres briller

Comme la résistance, il est dans la nature humaine de vouloir garder les succès pour soi, ce qui signifie que nous nous attribuons le mérite de nos victoires. Et c’est quelque chose que vous devez absolument faire ! Mais il est important de donner aux autres le crédit qu’ils méritent. Gram explique que d’après son expérience, cela augmente le moral et l’enthousiasme. « Se souvenir de ceux qui ont aidé et leur rendre hommage est un signal puissant lorsque vous essayez de changer votre comportement. »

Plus d’infos

Vous avez envie d’en savoir plus après avoir lu cet article ? Regardez l’enregistrement de la session d’inspiration sur l’intrapreneuriat ou échangez des idées avec d’autres fonctionnaires sur l’entrepreneuriat interne au sein de votre organisation lors d’un déjeuner en ligne le 14 ou le 16 décembre. Ensemble, nous examinerons ce qui se trouve dans votre zone d’impact. Une vingtaine de fonctionnaires ont répondu présents ! Vous aussi ? Dans ce cas, envoyez un e-mail à nido@bosa.fgov.be.

Vous souhaitez être tenu au courant de tout ce qui concerne l’innovation au sein de l’administration fédérale ? Rejoignez le groupe fermé de Network Innovation sur LinkedIn, où des fonctionnaires innovants s’inspirent mutuellement.

Avec le soutien de Nido

Network Innovation est une initiative de Nido, le laboratoire d'innovation du SPF BOSA. Vous trouverez de plus amples informations sur Nido sur le site www.nidolab.be