Autres informations et services officiels : www.belgium.be

Des étudiants programment le futur de nos autorités fédérales pendant l’open summer of code

Publication date
27 octobre 2022
Foto van de studenten.

Durant l'été 2022, le SPF BOSA s'est pleinement investi dans l'Open Summer of Code (OSOC) dans le but de développer quatre applications. Un objectif qui a permis aux étudiants d'acquérir une première expérience pratique des projets innovants de digitalisation et d'inclusion de l'administration.

  • Open Summer of Code : qu’est-ce que c’est ?

    L'Open Summer of Code, OSOC en abrégé, est un programme d'été annuel qui offre aux étudiants belges la possibilité de travailler de manière intensive sur des outils digitaux innovants pendant quatre semaines. Les participants ont l'occasion de co-écrire le code d'applications ayant un impact potentiellement important sur le fonctionnement des organisations, voire sur la vie quotidienne.

    Durant l'été 2022, le Service Public Fédéral BOSA s'est pleinement investi dans OSOC dans le but de développer quatre applications. Un objectif qui a permis aux étudiants - sous la direction d'experts de BOSA et d'autres partenaires (Digitaal Vlaanderen, NCCN...) - d'acquérir une première expérience pratique des projets innovants de digitalisation et d'inclusion du Gouvernement.   

    Le plus grand défi des étudiants ? Apporter des solutions et tester des hypothèses en travaillant en équipe, avec une liberté allouée à l'échec. Grâce à l'organisation de brainstormings quotidiens sur les problèmes les plus complexes, de nombreuses idées innovantes ont pu émerger en un mois.

    Quatre projets, un impact considérable

    Lors de l'OSOC 2022, quatre idées ambitieuses ont été proposées par BOSA, chaque idée représentant une partie spécifique de la stratégie du BOSA.    

    1. Voice Assistant Confidentialityune assistance vocale hors ligne (un moyen que nous n'avons jamais utilisé auparavant) qui permet de signaler les comportements inappropriés de manière sûre et anonyme. 
    2. Inspector Widgetune application qui permet aux inspecteurs du Économie de vérifier rapidement les démarques proposées sur les sites web, afin que les citoyens puissent faire leurs achats en ligne en toute sécurité. 
    3. Government Procedure Builderune application qui transfère tous les processus administratifs (comme la demande d'une nouvelle carte d'identité) vers une plateforme simplifiée et conviviale, tant pour les citoyens que pour les fonctionnaires publics.   
    4. Making Accessibility Accessibleune application qui indique l'accessibilité en fauteuil roulant des bâtiments et services publics sur OpenStreetMap Belgique - un projet important pour nous en termes d'inclusion. 

    Chaque idée se concentre sur un ou plusieurs objectifs de BOSA et offre une vision rafraîchissante d'un problème connu, ce qui invite à une approche plus ciblée du problème. L’implication manifeste du personnel de BOSA, de par sa formation ou son service, faisait plaisir à voir. Un engagement sincère dans le développement des idées, pour en faire des projets à part entière.  

    De leur côté, les étudiants ont pu se faire une idée concrète du type de problèmes que le gouvernement veut résoudre. Ils ont ainsi pu constater de visu qu’un projet, même de petite envergure, peut avoir des résultats exceptionnels et améliorer considérablement la vie des citoyens.

  • Icoon dat een persoon weergeeft.

    Je n'avais aucune idée que travailler pour le gouvernement pouvait apporter autant de challenge et de satisfaction. Nous avons tous beaucoup appris, tout en nous amusant.

    Name
    Joanna, 21
    Function
    Étudiante
  • Le nom dit tout : les projets du programme OSOC sont publics et le code est donc accessible à tous. Vous pouvez également découvrir le processus décisionnel des équipes pour chaque projet sur les pages Github (les liens pour chaque section sont repris ci-dessous).

  • BOSA : les chiffre clés de l'osoc 2022 

    • équipes

    • 17

      étudiants

    • coaches

    • 187 

      cafés

  • « Hey BOSA! » : l’assistant vocal hors-ligne à qui vous pouvez faire confiance

    Weergave van het VAC projectteamLorsque vous entendez les mots « assistant vocal », vous pensez peut-être spontanément à Siri. S’il est probablement le plus connu de tous, peut-on lui faire confiance ? Tout d’abord, ces applications ont besoin d'une connexion internet pour fonctionner, ce qui signifie que les informations confidentielles sont exposées aux dangers du web. De plus, ces applications se soucient parfois peu de la vie privée de leurs utilisateurs et transmettent facilement des données à des tiers.   

    Une équipe de quatre étudiants a donc travaillé sur le projet VAC, pour Voice Assistant Confidentiality. Une expérience par laquelle nous avons voulu tester si un assistant vocal peut également fonctionner sans connexion internet. Nous avons ensuite voulu utiliser l'assistant vocal hors ligne pour aider les personnes confrontées à la violence et au harcèlement sexuel afin qu'elles puissent en témoigner de manière anonyme. De cette manière, nous voulons encourager les gens à témoigner.

    Regardez le pitch et découvrez-en plus sur ce projet sur la page GitHub.

    Et la suite ?

    Avec l'existence d'une assistance vocale hors ligne plus sûre, BOSA veut étendre le projet à d'autres cas. Par exemple en développant ReSpeaker (un microphone spécial qui fonctionne sur un Raspberry pi) et mettre en place un Rasa (compréhension du langage naturel) hors ligne. 

    « Inspector Widget » : l’outil qui vous garantit des soldes honnêtes

    Weergave van het IW projectteam

    « Une offre à ne pas rater ! » Combien de fois tombez-vous sur ce genre d’annonce en ligne ? Et une telle offre n'est-elle pas généralement présentée de manière plus avantageuse qu’elle ne l’est réellement ?   

    C'est un problème qui se produit régulièrement pendant les mois de soldes et les périodes de promotion, comme le Black Friday : les boutiques en ligne augmentent le prix initial d'un produit juste avant la vente, pour ensuite annoncer une démarque encore plus grande. Résultat : l'offre apparaît encore plus intéressante, ce qui est illégal. Grâce à l'outil Inspector Widget, ces situations ne devraient plus se reproduire. 

    Légalement, en Belgique, vous devez comparer deux prix lors d'une vente : le prix après la vente (à savoir le prix réduit) et le prix avant la vente (étant le prix de référence). Ce dernier ne peut être modifié pendant tout le mois précédant la démarque. Des changements de prix suspects ont-ils tout de même eu lieu au cours de cette période ? Dans ce cas, les inspecteurs du Économie pourront les détecter automatiquement avec l'aide d'Inspector Widget.  

    Inspector Widget permet aux inspecteurs économiques de vérifier plusieurs sites web simultanément et de prendre des captures d'écran des produits qui nécessitent un contrôle supplémentaire. L'application indique également les prix des produits pour une période donnée, ce qui permet de les comparer facilement. Ainsi, l'outil garantit aux citoyens des achats en ligne sûrs et au juste prix. 

    Une équipe de quatre étudiants a travaillé sur ce projet, élaborant un design réussi pour cet outil transparent d'achat en ligne. Pour ce projet, BOSA a non seulement collaboré avec l'OSOC, mais aussi avec le SPF Économie.

    Regardez le pitch et découvrez-en plus sur ce projet sur la page GitHub

    Et la suite ?

    Le SPF Économie va poursuivre le développement et l'amélioration d’Inspector Widget. BOSA se réjouit de continuer à soutenir le SPF Économie dans la protection des consommateurs.

  • Profielfoto van vrouw
    Notre collaboration avec BOSA et l'OSOC a été professionnelle et conviviale. Les étudiants et leurs superviseurs ont écouté nos besoins et ont conçu un outil qui a grandement simplifié nos opérations quotidiennes ! 
    Name
    Melissa Kekenbosch
    Function
    SPF Economie
  • « Pleasant procedures » : des processus gouvernementaux conviviaux

    Weergave van het PP projectteam

    Pour de nombreux Belges, la bureaucratie est synonyme de complexité. En effet, chaque bureau, service ou maison communale en Belgique a ses propres procédures - parfois lourdes - pour les formulaires, les permis et toutes sortes de tâches administratives. Cela peut être déroutant et même stressant pour les citoyens. Pour y remédier, il faut simplifier et normaliser les procédures à tous les niveaux.     

    Ce constat est précisément l'ambition du projet « Pleasant procedures ». Son objectif ? développer un outil web convivial qui permette aux administrateurs et aux fonctionnaires publics de rationaliser facilement leurs procédures. Par exemple, vous devriez pouvoir demander une nouvelle carte d'identité et un permis de construire de la même manière et avec la même facilité. 

    Avec ce nouvel outil, les fonctionnaires publics peuvent créer et publier des procédures sur une plateforme intuitive, afin que les citoyens puissent suivre une suite d'étapes simples pour chaque demande dans tous les domaines du gouvernement.   

    Là encore, une équipe de quatre étudiants s'est attelée à la réalisation de cette idée. Ils ont développé la première version d'un outil web qui numérise les nombreux processus papier du Gouvernement. De cette manière, les procédures gouvernementales deviennent beaucoup plus accessibles : grâce au fonctionnement intuitif de la plateforme, les citoyens n'ont que quelques informations à remplir et ne doivent plus réunir à chaque fois les bons papiers pour leurs demandes. Cet outil simplifie et rationalise le travail administratif pour les citoyens et les fonctionnaires publics.  

    Regardez le pitch et découvrez-en plus sur ce projet sur la page GitHub. 

    Et la suite ?

    Pleasant procedures sera testé et validé en interne chez BOSA avant d'être effectivement déployé au sein de tous les ministères. Actuellement, notre ambition est la suivante : implémenter le projet dans l'ensemble du système BOSA à l'avenir. De cette façon, nous voulons rationaliser toutes nos procédures pour les employés et les citoyens.

    « Making Accessibility Accessible » : rendre la ville accessible à tous

    Weergave van het "removing obstacles with open data" projectteam

    Un fauteuil roulant ne doit pas limiter la liberté de mouvement. Dans la réalité, toutefois, de nombreux lieux publics ne sont malheureusement pas équipés pour les accueillir. Vous pouvez le vérifier par vous-même lors de votre prochaine visite dans un restaurant, un bar ou un musée. Cela doit changer : les utilisateurs de fauteuil roulant devraient pouvoir savoir à l'avance quels sont les endroits facilement accessibles.

    Actuellement, il n'existe pas de plateforme permettant aux utilisateurs de fauteuils roulants d'accéder facilement à ces informations. C'est pourquoi nous avons conçu le projet « Removing obstacles with open Data », une application qui relie les plans aux informations sur l'accessibilité des bâtiments publics et privés aux fauteuils roulants. L'application indique les zones d'un bâtiment qui sont facilement accessibles en fauteuil roulant. En outre, en tant qu'utilisateur, vous pouvez vous-même ajouter de nouvelles informations et mettre à jour celles déjà publiées. 

    Notre équipe de quatre étudiants a retroussé ses manches afin de recueillir un maximum de données sur l'accessibilité des fauteuils roulants et de les mettre à la disposition de tous. En stockant toutes les informations dans une carte OpenStreetMap et en important également des données existantes, ils ont fait en sorte que les utilisateurs puissent tout vérifier d'un seul coup d'œil, au lieu de devoir chercher sur Internet à l’entrée de chaque bâtiment pour trouver les bonnes informations. 

    Regardez le pitch et découvrez-en plus sur ce projet sur la page GitHub. 

    Et la suite ?

    Toerisme Vlaanderen a entre-temps repris le projet et le développe sur la base du code écrit par les étudiants. Pour BOSA, ce fut un moment d'apprentissage : nous regardons le monde d'une certaine manière et ne pensons pas toujours à des choses moins évidentes pour les autres. Nous voulons transformer cette leçon en action : avec des employés internes et externes à BOSA, nous voulons rendre les bâtiments publics plus accessibles à tous les citoyens à l'avenir.

  • Icoon dat een persoon weergeeft.

    Pour une personne en fauteuil roulant, il est utile de savoir quels lieux publics disposent d'ascenseurs ou de toilettes au rez-de-chaussée, par exemple. 

    Name
    Robin, 23
    Function
    Étudiant
  • Quatre défis, des possibilités infinies 

    Pour BOSA, la collaboration avec l'OSOC22 a été un grand succès. Nous avons aimé voir les étudiants évoluer, non seulement dans le cadre de nos projets, mais aussi en tant que personnes. Les accompagner dans ce voyage de découverte a été très inspirant pour nous.   

    Au début du programme, Jack Hamande, directeur général de la Transformation Digitale au BOSA, a lancé un défi simple aux étudiants : « Amusez-vous et livrez quelque chose. » Et c'est exactement ce qu'ils ont fait, avec tout le personnel et les accompagnateurs de BOSA.

    Foto van Jack Hamande en zijn welkomstwoord tijdens dag 1 van osoc 2022

    Pour nous, il était intéressant de découvrir à quel point les différents domaines de BOSA sont connectés et peuvent coopérer pour obtenir les meilleurs résultats. À ce titre, nous sommes fiers des projets que nous avons créés avec les étudiants.  

    Chez BOSA, nous continuons à chercher des défis et des problèmes que nous pouvons résoudre afin de faire de notre gouvernement une organisation plus inclusive et centrée sur les personnes. Tout au long de l'année, nous continuons à collaborer avec des organisations et des programmes tels que l'OSOC, qui nous incitent à regarder plus loin et à aborder les problèmes sous un angle nouveau.  

    Vous avez également envie de vous lancer dans la résolution de tels problèmes l'été prochain ? Ou avez-vous déjà un défi pour lequel vous pourriez utiliser notre aide ? Contactez Fabian (fabian.tilmant@bosa.fgov.be)de notre équipe Transformation & Innovation.

    La liste de tous les pitches de l’OSOC 2022 est disponible ici.

    • Participant(s)

      Bert Jehoul, Fabian Tilmant

      SPF BOSA

    • Date de publication

      27 octobre 2022

Partager cet article

Plus d'actualités

  • Top Skills : la session d’info fut un succès

    Publication date
    10 juillet 2024
    Fin juin avait lieu Top Skills, la session d’info pour celles et ceux qui souhaitent (un jour) devenir top manager au sein de l’administration fédérale. Plus de 100 personnes ont...
  • Plateforme fédérale de gestion de l’apprentissage

    Publication date
    04 juillet 2024
    En décembre 2023, le SPF BOSA a attribué le marché public « Talent-LXP » pour l’application de Talent Management « Cornerstone OnDemand » (CSOD). Octobre 2024 verra le lancement...