Autres informations et services officiels : www.belgium.be

Risques psychosociaux au travail

Les risques psychosociaux sont définis comme "la probabilité qu'un ou plusieurs travailleur(s) subisse(nt) un dommage psychique qui peut également s'accompagner d'un dommage physique, suite à l'exposition à des composantes:

  • de l'organisation du travail
  • du contenu du travail
  • des conditions de travail
  • des conditions de vie au travail
  • et des relations interpersonnelles au travail,

sur lesquelles l'employeur a un impact et qui comportent objectivement un danger".

Les manifestations interindividuelles les plus connues des risques psychosociaux au travail sont le stress, le burn-out, les conflits liés au travail, la violence, le harcèlement moral ou sexuel au travail.

Utilisable pour
Fonctionnaires fédéraux
  • De quoi s’agit-il ?

    Peut-être êtes-vous confronté à des conflits, des actes de violence, de harcèlement moral ou sexuel au travail, ou bien souffrez-vous de stress au travail. Il s’agit là de risques psychosociaux au travail.

    Ces risques sont définis comme la probabilité qu’un ou plusieurs travailleur(s) subisse(nt) un dommage psychique qui peut également s’accompagner d’un dommage physique. Cela peut aller de la migraine, de l’hypertension, de troubles digestifs à un manque de motivation, à de l’angoisse et même à la dépression et à des tendances suicidaires.

    Ces risques sont généralement causés par des problèmes au niveau de l'organisation du travail, du contenu du travail, des conditions de travail, des conditions de vie au travail et des relations interpersonnelles au travail.

    Prévention

    L'employeur doit prendre des mesures appropriées pour prévenir et mettre fin aux risques psychosociaux au travail et aux dommages qui en découlent. La prévention des risques psychosociaux doit faire partie de la politique de bien-être au travail de l'organisation mais également être intégrée dans le plan d'action et de prévention.

    Pour ce faire, la ligne hiérarchique ou l'employeur peut s'adresser aux conseillers en prévention pour les aspects psychosociaux. Ces derniers peuvent donner un avis sur la situation, mais aussi aider dans la mise en place d'une analyse de risque portant sur les risques psychosociaux au travail. Cette analyse consistera à déterminer s’il y a des dangers ou des risques dans l'organisation et si des facteurs de risques présents dans l’entreprise peuvent avoir une influence sur la santé des travailleurs (en provoquant du stress, du burn-out, des comportements abusifs et indésirables…).

    Plus d'infos

    • Empreva, la cellule centrale du service interne commun de prévention et de protection au travail de l’Administration publique fédérale
    • https://sesentirbienautravail.be/ :  site du SPF Emploi qui propose des outils de prévention, de sensibilisation et d’analyse des risques psychosociaux au travail à destination des responsables hiérarchiques, des représentants des travailleurs et des spécialistes du bien-être.

Règlementations

  • Loi du 4 août 1996

    Loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail Version coordonnée (Justel)