Autres informations et services officiels : www.belgium.be

In Vivo

Apprendre (à) collaborer, diriger & accompagner en pleine conscience. In Vivo

Table des matières

  • Raison d'être et positionnement de In Vivo

    In Vivo a la volonté de soutenir les dirigeants et les organisations fédérales dans la mise en place ou la pérennisation d’une culture de pleine conscience à visage humain.

    Le programme In Vivo a pris sa source et est construit sur base des trajets Vitruvius qui ont débuté en 2008. Grâce à ces trajets, le Stratégie et Appui a accompagné plus de 2000 participants :

    • plus de 1400 personnes clés (dont 150 top-managers et mandataires), des centaines d'accompagnateurs (coachs internes, accompagnateurs de processus, change managers, …) et collaborateurs de 50 organisations fédérales.
    • 10 trajets sur mesure : comités de direction et services d’encadrement P&O (BOSA, INASTI, SFDP, Fedasil, INAMI, Mobilité, SPF Affaires Etrangères,  )
    • 40 coaches internes et accompagnateurs de processus (ISP, Défense, INASTI, SPF Affaires Etrangères, SFDP, ONP, SPF Economie, Pro Leader/ Police Fédérale, SPF Intérieur, SPF Justice, SPF Santé Publique, SPF Emploi, SPF Chancellerie, ONEM, La Monnaie, ONSS, … )

    Les trajets sont construits sur une approche co-créative qui intègre les attentes spécifiques de chaque participant et/ou organisation afin d’être ancrés dans le concret et de permettre un transfert plus aisé et durable des apprentissages.

    Les accompagnateurs In Vivo ont été coachés et supervisés durant les six premières années par une équipe multidisciplinaire d’experts externes sélectionnés sur base de leurs compétences. En 10 ans, In Vivo est devenu un centre d’expertise reconnu en matière de leadership, coaching, accompagnement du changement, Mindfulness et apprentissage par l’expérience ('substance teaching').

    Apprendre (à) collaborer, diriger et accompagner en pleine conscience comme levier pour des organisations et personnes saines

    Ego -> Eco

    La théorie évolutionniste du leadership et surtout notre propre expérience nous montrent que l’époque du leader héroïque, dominant, extraverti et charismatique qui, armé de son plan de management dit "fermez les yeux, oubliez votre esprit critique et suivez-moi aveuglément" est lentement mais sûrement dépassée.

    Plus que jamais en cette période de crise, notre société a besoin de leaders authentiques qui osent poser les questions fondamentales et y apporter des réponses avec un esprit d’ouverture, de collaboration et de co-création afin de trouver des solutions durables qui servent réellement l'intérêt général.

    Gérer le leader ou guider le manager?

    Quand un service public ou une organisation est considéré comme une machine qu’il faut gérer, cela implique qu’en tant que manager, vous devez apprendre à naviguer dans des systèmes complexes, des structures, des procédures et des rôles afin d’atteindre l’efficience et les résultats souhaités.

    Des efforts sont déployés depuis longtemps au sein de l’administration fédérale pour mettre en œuvre de bonnes pratiques de gestion. Un management efficace est évidemment important et un bon leadership est essentiel. Le leadership crée et façonne la culture organisationnelle tandis que le management opère au sein d'une culture existante.

    Selon Einstein, on ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l’ont engendré.

    Une administration agile, efficiente qui sert l’intérêt général de façon durable n’est possible que si elle est fondée sur une culture de service public fortement intériorisée par ses fonctionnaires. Cette culture recherchée de service public est basée sur le sens des responsabilités et la responsabilisation, la prise d’initiative et la créativité. Elle est intrinsèquement orientée humain. Cette culture est également en lien avec une éthique de durabilité où l’intérêt général prime sur l’intérêt particulier de quelques-uns.

    Un tel changement culturel est impossible à contractualiser, à imposer ou à contraindre. Un changement culturel profond et durable nécessite une intégration profonde des ingrédients de base de la théorie de l'autodétermination:

    • autonomie et liberté de choix
    • relations authentiques de (respect, dignité intrinsèque et reconnaissance de la valeur de chacun)
    • épanouissement au travail
    • estime de soi

    Le rôle d’exemple est, pour le leader, fondamental et essentiel (soyez le changement) pour tendre vers la culture souhaitée au sein de l’administration publique et il met ainsi l'accent sur la dignité humaine, la motivation, la co-créativité et le sens des responsabilités. Il est conscient d’agir sur les aspects organisationnels moins tangibles et moins directement gérables comme: la motivation intrinsèque des individus, leur vécu, leur bien-être, les valeurs, la vision, la passion, ... En bref, la culture.

    Ainsi, le leader , l’accompagnateur et le collaborateur  ont pour mission d’inspirer, motiver et de se développer mutuellement afin de gagner en confiance et en envie de s’engager dans un mouvement collectif.

    Comment se mettre en mouvement? Le cercle dans le carré ou le carré dans le cercle?

    Leonardo Da Vinci a inspiré le programme de développement du leadership de l'ex SPF P&O (désormais SPF Stratégie et Appui) au travers de sa représentation de 'l’Homme de Vitruve', qui s’inscrit à la fois dans un carré et dans un cercle.

    Le carré symbolise le concret, le tangible, la rationalité, le monde de la pensée ou l'organisation dans ses aspects 'mécaniques'.

    Le cercle symbolise la culture, le sens des choses, l’intangible, l’émotionnel, le monde du cœur ou l'organisation comme communauté d’êtres humains.

    L’homme de Vitruve lui-même, avec les mains levées et les jambes ancrées, reflète l'idéal du leader, accompagnateur ou collaborateur conscient: en contact avec le carré et le cercle, en équilibre entre le management et la culture, et qui aligne pensée, sensibilité,  intuition, intentions, perceptions, conscience de lui, de l'organisation,  des collaborateurs, des résultats et du sens.

    C’est sur base de ce symbole que nous avons intégré les valeurs et les conditions nécessaires pour apprendre (à) collaborer, diriger et accompagner. Ceci constitue 'la boussole In Vivo'. Cette boussole n’est pas le chemin vers la pleine conscience, être pleinement conscient est le chemin.

    In Vivo accompagne et supervise chaque année une dizaine d’aspirants facilitateurs et coaches. Ceux-ci deviennent des personnes clés qui exercent un rôle actif dans la mise en place et la mise en œuvre du développement du leadership dans leur propre organisation et sont autant de relais de la philosophie In Vivo.

    Cette approche coach-the-coach In Vivo est très efficace et très efficiente car :

    • elle permet de réaliser une économie budgétaire sur les frais de consultance externe au fédéral global
    • elle est internalisée, et donc beaucoup mieux adaptée au contexte fédéral ce qui facilite des changements de culture durables portés par l’ensemble des agents
    • l’offre est transversale aux organisations et aux départements et aide à bâtir un réseau apprenant au sein de toute la fonction publique fédérale.

    l'homme de vitruve

    Offre de services In Vivo

    In Vivo fournit une gamme de services dont le fil rouge est apprendre (à), collaborer, diriger & accompagner en pleine conscience.

    Les modules suivants sont disponibles:

    Trajets individuels

    • Intake d’orientation (2h): cet entretien a pour but d’identifier avec le candidat le trajet In Vivo le mieux adapté à ses besoins.
    • Trajet de base de Pleine Conscience (4 jours): trajet de base préalable au suivi de n’importe quel autre trajet In Vivo. L’approche de pleine conscience consiste à exercer  délibérément son attention, en la dirigeant vers à l’instant présent, moment après moment, de façon ouverte et non jugeante. Pratiquer la pleine conscience aide à surmonter le stress, à reconnaître et calmer le vagabondage mental, à ne pas se laisser emporter par ses émotions, …
    • Vitruvius Accompagner en pleine conscience (trajet bilingue-15 jours résidentiels): parcours d’apprentissage intensif qui s’étend sur 4 mois, destiné aux coach, trainers, Mindfulness trainers, change managers, responsables développement durable et responsabilité sociale, … 
    • Vitruvius Diriger en pleine conscience (12 jours résidentiels): parcours d’apprentissage intensif qui s’étend sur 4 mois, destiné à accompagner les mandataires, dirigeants d’équipe, chefs fonctionnels dans le développement de leur capacité à diriger en pleine conscience. 
    • Approfondissement de pleine conscience (3 jours résidentiels): approfondissement sous forme de retraite de 3 jours.
    • Peercoaching en pleine conscience (4 jours): pour ceux qui veulent développer leurs compétences de coach en pleine conscience orienté solution et ancrer cette pratique dans leur vie quotidienne.
    • En relation consciente avec la nature et l’environnement (3 jours): pour ceux qui veulent contribuer à une administration et à une société durable. 
    • Médiation en pleine conscience (n’est plus organisé comme trajet mais intégré dans Peercoaching et Vitruvius): pour ceux qui veulent apprendre comment médier en pleine conscience et orienté solution. 
    • Carrière en pleine conscience (2 jours): pour ceux qui s’interrogent sur l’orientation à donner à leur carrière  et  préparer leur futur (changement de carrière, pension, …) en pleine conscience.
    • Alumni In Vivo ressourcement : le réseau Alumni offre trois journées  de ressourcement et une journée d’inspiration pour les participants des cycles précédents.
    • Coaching individuel en pleine conscience (3-5 sessions de 2h): pour le top management 

    Les dossiers de candidature doivent être envoyés par courrier électronique à l'adresse suivante : invivo@bosa.fgov.be

    Téléchargez  le dossier de candidature (DOCX, 171.29 Ko)

     

    Trajets d’organisation

    Pour les organisations, nous proposons des trajets sur mesure, co-construit avec les membres du comité de direction.

    • Intake d’orientation (une demi-journée): durant cet entretien avec un membre de l’équipe In Vivo, les besoins et orientations de l’organisation sont analysés. L’objectif est d’identifier le trajet de développement du leadership le plus adapté.
    • Changement de culture humaine: accompagnement sur mesure des organisations qui souhaitent faire évoluer leur culture vers plus d’humanité.
    • Teamcoaching (3-6 sessions de 3 heures): ce module soutient essentiellement les comités de direction et les équipes stratégiques.
    • Sensibilisation et communication externe: In Vivo vise à être une source d’inspiration sur le plan du leadership à visage humain pour d’autres organisations et personnes en Belgique et dans les autres pays. In Vivo a également pour objectif de contribuer à des conférences et des programmes de recherche pour : apprendre (à), collaborer, diriger et accompagner en pleine conscience.

    Pour les trajets d'organisation, il n’y a pas de dossier à compléter, les demandes doivent être envoyées par e-mail à invivo@bosa.fgov.be.

    • Nous sommes là pour vous

    • En savoir plus sur In Vivo ?

      Contactez-nous